Montréal le matin

Pour ceux qui habitent à Montréal, dans un quartier dit "populaire", vous êtes certainement familier avec la faune locale et particulièrement celle qui a tendance à se manifester en début de soirée jusqu'à tard dans la nuit.

On parle ici des tarés du "tuning" avec leur musique à fond roulant à toute allure et freinant à chaque coin de rue, les assistés-sociaux en pyjama et/ou en bedaine perchés sur leur balcon criant des injures aux voisins, les ti-cul en bicyclette qui envahissent les ruelles, les grosses ménagères la cloppe au bec qui invectivent leur enfants aux regards tristes, les nouvelles mamans qui bloquent les trottoirs avec leurs poussettes tout en discutant de la nouvelle couche super-absorbante, les distribueurs de publicité munis de leur chariots volés au super-marché qui innondent vos boîtes aux lettres de fascicules divers, les hostie de skateboard qui saute dans tous les sens, les familles de consanguins qui s'entassent à 12 sur le balcon (toute génération confondue) pour regarder passer les tarés du "tuning" (qui sont souvent issus de cette même famille), les nouveaux-chrétiens qui veulent vous convertir, les vieillards en fauteuil roulant (motorisé avec radio AM/FM, petit drapeau du Québec et jantes en aluminium) qui font la course pour se rendre à la taverne la plus proche, les prostituées "undercover" (celles qui n'ont pas l'air mais qui ont la chanson) qui vous offre une pipe pour 10 dollars avec option de la deuxième à moitié prix et j'en passe…

Heureusement, à chaque matin quand je rentre du boulot, Montréal s'offre à mes yeux sous un autre angle moins agressant. Lorsque je descend la rue Bennett et que je marche vers chez moi, il n'y a que le soleil qui filtre entre les arbres, quelques matous qui rentrent au bercaille après une longue nuit et quelques cyclistes disciplinés longeant la piste cyclable… Que du bonheur…

Publicités

6 réflexions sur “Montréal le matin

  1. tu as bien raison… sur le dernier point….
    Vive Montréal aux petites heures du matin mais loin du traffic urbain… evidemment…
    lors de mon jogging matinale [entre 6 et 7] je (re)decouvre dans mon quartier… ses parcs où les balancoirs voguent au gré du vent, ses cours d’ecoles encore silencieuses. Mais aussi je croise quelques chats, des chiens pour leur premier besoin du matin avec leur maitre encore en bobettes… voire aussi la cloppe au bec !

    le seul Hic qui me ramene a la realité c’est la putain d’odeur des queues de castor a 7h du mat prés de magasin METRO sur beaubien / langelier… ca donne le gout de faire demi-tour ..pour vraiment dejeuner : café , baguette confiture.. le pied quoi !

  2. Jeff: C’est fou comme on dirait que ce sont les chiens qui promènent leurs maîtres le matin:) Et puis vaut mieux une bonne odeur de pâtisserie qu’une odeur de monoxyde de carbone!. Merci pour ce commentaire, bon jogging…

  3. J’aimerais bien voir ça au moins une fois mais peut-être pas y vivre, en tout cas tu le racontes bien avec cette petite touche d’exotisme dans ton vocabulaire,héhé.

  4. Goubli: c’est un peu imagé mais assez près de la réalité, mais c’est quand même ce qui fait le charme de notre quartier 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s