Bloguer pour bloguer…

J’ai plus envie. Je regarde les autres blogs et je me demande comment les gens font pour alimenter les leurs. Je n’ai plus d’idée, d’imagination. Pourtant, je n’ai pas ce souci habituellement. Toujours une image farfelue, une photo quelconque ou un texte saugrenu sur le bout des doigts, mais plus maintenant.

Certains diront que c’est le résultat d’un vide émotionnel récent, d’autres que c’est un phénomène passager. Selon moi, je ne suis simplement plus intéressé. Comme d’habitude…

J’entreprend tout et n’importe quoi, j’écris, je fais de la musique, je dessine, je sculpte, je bricole, je fais la cuisine, je m’investis dans des relations humaines, dans des amitiés mais je ne termine jamais rien. J’abandonne en chemin car autre chose m’a interpelé et qu’encore à mon âge, je n’arrive pas à répartir mes énergies de façon égale.  Je m’éparpille aux quatres vents pour ensuite me demander tout bêtement: Qui suis-je, ou vais-je, et toutes ces questions totalement inutiles.

Voilà, je suis catégorisé: je suis dépressif, malheureux ou tout autre qualificatif négatif… Et bien la réponse est non. Je n’ai simplement plus d’émotion, un point c’est tout. Je suis devenu un hermite, reclus dans son enveloppe corporelle. Je ne laisse pluis rien paraître, sauf à mes proches, et même encore là je ne suis pas certain de leur témoigner avec justesse et précision, mes sentiments. Non, je ne suis pas en remise en question, je l’ai toujours été.

Et voilà qu’en ce début d’année, de grosses décisions furent prises à tout point de vue. Encore une fois, j’en ressort transfiguré. Pas nécessairement heureux mais devant une porte ouverte. Pas nécessairement malheureux non plus, malgré un remaniement complet de ma vie sociale et intime, qui par le fruit du destin et la force des choses m’éloigneront de gens pour qui j’ai une affection sans borne.

Mon torse est creux comme un donjon humide et froid. Une petite meurtrière projette une faible lumière sur le fond de cette tour où, dans une flaque d’eau croupie, pourrit les restes de mon coeur.

Bref, je suis mat. Le roi est en position délicate. J’ai le choix de balayer la partie du revers de la main comme j’ai souvent fait, ou de m’avouer vaincu. S’avouer vaincu signifie déposer les armes, avaler son orgueil et faire face à la  »justice » personnifiée ici par le déroulement des choses à venir, d’un futur aussi alléchant qu’incertain.

J’aspire à devenir un chameau. Je ne veut plus m’investir tête baissée. Je veux traverser le désert de la vie sur une gouttelette d’amour…

Publicités

11 réflexions sur “Bloguer pour bloguer…

  1. Même si la lumière émanant de la meurtrière est faible, elle n’en demeure pas moins divinement douce et réchauffante. C’est dans ce questionnement et ce doute que l’on retrouve l’ame de l’artiste… C’est dans cette attirance vers l’inconnu que l’on capte l’essence de l’intelligence.

    Peu importe ou le vent te poussera, on t’aimera toujours jeune Figaro.

  2. Papillonner de droite à gauche, être toujours attirée par de nouvelles expérience, moi aussi j’aime ça. Ce sont les gens sans passion qui sont à plaindre!

  3. un esprit vagabond comme le tien ne se pourra plus du silence et des ces inceritudes :il t’innodera d’idées pour nous divertir sous peu j’en suis sûre.
    on t’M.
    virginie

    et la chanson…pffffffff pas facile j’en ai jamais écrite moi! tu t’en sors?

  4. Merci Poupoune, je vous aime aussi xxx. Pour le concours, je ne me suis pas encore arrêté sur le sujet, j’ai trop de boulot et ça occupe mon esprit! :O) T’as une ébauche à montrer???

  5. Tu racontes ma vie; tes mots sont les miens, à quelques virgules près. Chaque paragraphes m’interpellent.
    Les mots se bousculent dans ma tête. Je suis bouche bée.

  6. passant par hasard et lisant des mots que je ressens, étrange. Il y a toujours plusieurs choix possibles, il faut prendre son temps. Et si les 2 options ne te plaisent pas, alors trouve-s-en une troisième !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s