Un post joyeux, juste de même…

Ça fait une bonne semaine et demie que je n’ai pas fait de crise d’angoisse.  Je me sens bien.  Normalement stressé, tout comme chaque montréalais. Ni plus ni moins. La parenthèse de la taverne s’est fermée d’elle même le 24 avril. Trou du cul #3 est identifié, analysé, « scanné » et mémorisé. Une page qui se tourne. L’angoisse diminue, s’estompe et retourne dans sa tanière.

Tout va bien.

Publicités

4 réflexions sur “Un post joyeux, juste de même…

  1. Merde…C’est vraiment olé olé comme histoire. Je suis nouvelle dans tes contrées et j’attendais de nouvelles entrées depuis les règlements de la pétanque…

    J’ai lu l’histoire de l’agression et franchement, le choc post-traumatique doit être complètement naze.

    Le pire là-dedans, c’est que pour avoir travaillé en probation, je peux t’assurer que ces crétins congénitaux réussissent toujours à s’en sortir mieux que toi et moi…

    Et paf le chien! Où est la justice? En train de coucher avec l’absurdité ou quoi???

  2. L’aubergiste: tu as bien raison. On évoque toutes sortes de raisons pour « justifier » certains comportements criminels mais les victimes elles, sont souvent vite oubliées. Système de merde…

    Goubli: XXX

    Sarita: Merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s