Petits bouts de tout et de rien…

Ah, quelles jolies vacances!.. Du pur bonheur: du silence, de la verdure, un spa nordique, de bons petits plats, quelques bonnes bouteilles, quelques restos dans le vieux Québec et les environs, quelques amis, de grandes marches pour digérer (ben oui, faut pas perdre la forme!), des siestes en après-midi et l’apéro qui ne fini pas…

De retour à Montréal, l’odeur minérale et désagréable du bitume, le bruit du trafic automobile et les gens maussades m’ont vite remis les pieds sur terre. Le retour au travail lui? Pas pire. Ça fait maintenant une semaine et demie que je suis rentré et je ne suis pas encore trop stressé…

L’été arrive et ils l’annoncent incroyablement beau et chaud. Tant mieux, au diable le prix du pétrole, cet été je me pousse aussi souvent que possible. Où? je ne sais pas. Une tente, un « sleeping bag », un poèle au gaz, quelques roubles et ciao la compagnie!!! Y a un vieux pote qu’il faut que j’ailles voir dans les Maritimes, entre autre…

Merci à vous les copains pour vos gentils commentaires sur le post précédent. 🙂

Et puis pour vous, quelques clichés de mes vacances. Mon fidèle Sony Cybershot DSC-S40 ayant rendu l’âme, j’ai dû le remplacer par un autre Cybershot mais cette fois-ci un T70 de 8.1 mégapixels avec écran tactile et tout le bazar. En plus, grâce à l’insouciance d’un commis à l’étiquetage d’un détaillant dont je tairai le nom, je l’ai payé la moitié du prix… (Oui je sais André, ça reste que c’est de la daube) :O)

Une petite composition (18h32, 17 mai 2008),

Roberto, mon moyen de transport (ben oui! Roberto!),

Une partie de scrabble, un après-midi pluvieux,

Les tomates bocconcini d’Hélèna,

Poitrines de poulet 3/12 avec chèvre et marmelade d’agrumes (miam!),

Vue du loft de Ian à Québec,

Hélèna et Ian,

St-Férreol-les-Neiges,

Le baron Hugues de Tranchefer, héros médiéval méconnu et en l’occurence, mon adorable neveu,

Mon cher frèrot Vincent au chalet,

Hélèna…

Publicités

2 réflexions sur “Petits bouts de tout et de rien…

  1. Bon, les tomates bococcinis ont l’air sublimes; une petite faim me tenaille maintenant…

    Québec est ma ville patrie. Même si je suis dorénavant une hybride, je ne peux que faire ma révérence devant la beauté de la vieille capitale. Ça me manque vachement lorsque je suis prise dans le traffic sur Notre-Dame le matin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s