Le saint homme…

Debout dans le métro alors que la porte se refermait à la station Berry-UQAM, j’aperçus un homme me fixant en souriant et qui fonçait droit sur moi. Une fois entré de justesse dans le wagon, il s’approcha de moi, trop près. Il m’a regardé droit dans les yeux en souriant et m’a dit qu’il était Jésus Christ. Je lui ai souri simplement et lui ai répondu poliment :

 

« Ah bon… »

 

Revoyant mes lointaines notions de catéchisme, je compris rapidement que l’homme qui se tenait devant moi ne pouvait vraisemblablement pas être le supposé fils de Dieu. Quelques indices me mirent tout de suite la puce à l’oreille :

 

Nous sommes en 2009. Il s’agit d’un itinérant haïtien dans la trentaine vêtu avec un manteau en polyester noir aussi crotté que lui-même et il a un sac du Dollarama dans les mains.

 

Néanmoins, il y avait beaucoup de conviction dans sa voix. J’avais mes écouteurs sur les oreilles et entre les harmonies jazzées de Pat Metheny, je pus percevoir la majorité de son discours. Après s’être présenté, il a avoué avoir commis plusieurs péchés tout en parlant de la déchéance de l’homme, de Lucifer et de la Sainte Trinité et que maintenant il était l’incarnation de Jésus. Je lui ai sourit et lui ai dit que c’était tout à fait captivant mais que je ne croyais pas en Dieu. En lui révélant mon manque de foi, je me suis dit que peut-être il me sauterait à la gorge car son expression est soudainement passée de pacifique à démoniaque. Toutefois, je restai de marbre avec une expression paisible et souriante sur mon visage. Il redevint calme et souriant.

 

Arrivé à la station St-Laurent (enfin, même s’il ne s’agit que de la station voisine), j’éprouvai un grand soulagement quand il me tendit sa main avant de disparaître. Il m’a gentiment dit bonne chance et bonne journée. Je lui ai serré la main et lui ai souhaité la pareille.

 

Une fois la porte refermée, je pris une profonde inspiration et m’aperçus que tous le monde dans mon environnement immédiat me regardait en souriant aimablement.

 

Je n’ai pas très bien compris ce qui s’était passé. Je me suis soudainement rappelé que dans le petit catéchisme il était question de Jésus qui pouvait prendre la forme qu’il voulait pour se manifester. Je ne crois pas en tout cela. Toutefois ces étranges moments, ces brèves rencontres d’individus à la frange de la société me bouleversent toujours.

 

En bien…

 

 

Publicités

7 réflexions sur “Le saint homme…

  1. Jésus-Christ ne se promène pas dans le métro de Montréal. Je peux te le garantir…
    Je suis croyant et je sais que J-C peut prendre l’aspect qu’il veut mais il ne le fait pas souvent….

  2. Aubergiste: la seule chose que je me suis réellement demandé est quand est-ce qu’il dirigerait son attention sur quelqu’un d’autre 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s