Enfin un coup de plumeau…

Chers lecteurs,

Vous qui me pensiez étouffé sous une pile de couches souillées ou jonglant avec les biberons et bien détrompez-vous!

Je suis simplement devenu paresseux.

Paresseux au point de ne plus prendre le temps de nourrir cette petite créature littéraire depuis la naissance de l’héritière (il y a de ça maintenant 20 mois) et de négliger mon engouement pour vomir sur la blogosphère mes états d’âmes aussi scabreux qu’ils soient.

Mais là, rien de tel que l’influenza pour vous remettre les choses en perspective. Contemplant, l’échine courbée et la goutte au nez, la liste des corvées quotidiennes qui s’allonge tout en me grattant l’arrière train, je me questionne donc sur la pertinence de faire autre chose que des bulles de salive en râlant devant la télé.

Alors rien de tel que de tourner le dos (aussi courbé soit-il) aux tâches du quotidien et d’écrire (car il n’y a que de la merde à la télé) sur ce modeste blogounet.

Ça ne fatigue pas trop et on a enfin le sentiment d’avoir fait quelque chose.

En bref, la famille se porte bien. La petite rapetisse vers le haut et les parents grandissent vers le bas, c’est dans l’ordre naturel des choses.

Sur ce, bonne journée à tous car ma petite pile est à plat…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s